Cuisine et dépendances

Recettes de cuisine, expériences gastronomiques, saveurs et couleurs, plaisirs des papilles

31 juillet 2006

Brochet en terre, tarte aux myrtilles...

Accords parfaits pour un diner finlandais!

IL y a quelques jours lors d'une partie de pêche nous avons attrapé un beau brochet de 3 kilos environ. D'abord pas d'intentions de garder la bête mais ce stupide brochet aux dents acérées en avait décidé autrement, d'un coup de dent il cisailla la ligne et signa ainsi son passage à la casserole!
Mais bon cela tombait bien, je devais écrire mon deuxième menu pour le journal, alors du poisson pourquoi pas mais du poisson autrement, ouf il a fallu mettre les méninges en route!

Après maintes idées j'ai finalement décidé de cuire la bête de manière naturelle, dans un trou creusé puis chauffé et rempli de braises.

CIMG2692

Mr brochet s'est ainsi trouvé farci d'aneth, d'estragon, d'oignon frais et de rondelles de citron. Nous lui avons "ôté" la tête et oui madame la cuisinière est délicate et une tête de brochet c'est franchement impressionant!

CIMG2705

Puis emballé dans du plastique spécial pour poulet rôti (supporte jusqu'a 200 degrés), puis dans de l'aluminium et enfin dans du grillage pour éviter de le bruler. Nous l'avons enfin mis dans son trou, recouvert de braises, de briques chaudes puis de terre. Nous avons aussi profité de l'occasion pour placer dans un second "paquet" quelques panais et carottes avec noix de beurre, sel et poivre. Le panais est un ingrédient très utilisé en Finlande mais j'en parlerai plus pour Noël prochain!

CIMG2712

Et voilà...le brochet dans son trou va cuire ainsi pendant une heure.
Alors pour donner plus de précisions, le trou faisait a peu près 50 cm de profondeur, et il y avait 10 cm de braises sous le poisson puis la meme chose sur le poisson et enfin les briques et la terre.

En attendant de sortir notre diner de son trou je continuais de préparer la tarte aux myrtilles. Je profite de l'occasion pour remercier grandement ma soeur qui m'a accompagné dans la dure épreuve de cueillette de myrtilles, attaquée de toutes parts par les moustiques et les taons. Mais nous étions bien équipées, preuve en image:

CIMG2689

La forêt finlandaise: impraticable en été sans moustiquaire!

Bon revenons à nos fourneaux...

La tarte aux myrtilles
Pâte sablée:
200 g de farine
120 g de beurre
1 oeuf
40 g de sucre

CIMG2685

On mélange du bout des doigts la farine, le beurre pommade et le sucre jusqu'à obtenir une consistance sablée puis on ajoute l'oeuf et une goutte d'eau pour détendre.
Repos au frais pendant 20 minutes
En attendant il faut nettoyer les myrtilles. Entre 500 et 700 g le poids idéal.

On étale la pâte, puis on l'arrange dans un plat à tarte. On ajoute 4 cuillères à soupe de sucre en poudre (ou cassonade), on verse les myrtilles puis à nouveau 4 cuillères à soupe de sucre.
On enfourne le tout pour 25 minutes environ à four chaud 210 degrés.

Servir avec une petite crème fouettée...hum!

Alors voilà les résultats de notre repas finlandais:

CIMG2734

CIMG2748

Paljon kiitoksia Leenalle, Seppolle ja Juhalle.
Un grand merci à ma petite soeur Chloé, pour sa grande contribution à la collecte de myrtilles et pour les fou-rires lors de la pêche au brochet. Ah les soeurs Chanel, quelles courageuses! :-)


A bientôt! Nähdään pian!



Posté par martyjul à 11:18 - Commentaires [2] - Permalien [#]

Commentaires

    Je ne connais pas ce platique qui supporte si bien la chaleur, c'est génial ! Et la tarte au myrtilles divine... Merci de nous faire découvrir avec gourmandise la Finlande

    Posté par Fabienne, 31 juillet 2006 à 22:27
  • Il est top ce repas finlandais et je suis très intriguée par la méthode de cuisson et impressionnée par l'attirail des cueilleuses de myrtilles, on note la détermination des gourmandes !

    Posté par Alhya, 31 juillet 2006 à 23:36

Poster un commentaire